Sollicités en permanence du lever au coucher, les yeux nous accompagnent tout au long de la journée. Lorsque la correction de vos lunettes est bonne, les verres sont de qualité et en absence de toute pathologie, les yeux se font oublier. Mais parfois, la sècheresse oculaire vient compliquer le quotidien. En résulte un grand inconfort.

Tout d’abord rappelons ce que sont les larmes !
La cornée, exposée à l’extérieur de l’œil, est protégée par le film lacrymal. Ces larmes sont essentiellement composées d’eau, d’oxygène et d’anticorps. Afin que ce film aqueux ne s’évapore pas, il est recouvert d’une fine couche de lipides.
A chaque clignement, une petite quantité de larmes est sécrétée par les glandes situées sur les paupières. Le mouvement de balayement vient étaler de manière uniforme les larmes pour recouvrir la totalité de l’œil.

La sécheresse oculaire pourra se manifester par :
• Des picotements, sensations de brûlure, corps étranger dans les yeux ;
• Une sensibilité à la lumière,
• Une impression de voir moins bien,
• sensation de fatigue oculaire et œil rouge,
• contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est fréquent que les yeux larmoient trop face au vent, au froid, à la lecture…

Il existe trois causes de sécheresse oculaire :
– Une quantité insuffisante
– Une qualité insuffisante
– Un perturbateur extérieur

Nous allons vous donner des solutions afin de soulager la sécheresse oculaire en excluant toute pathologie. Si vous pensez souffrir d’une pathologie oculaire, rendez-vous chez votre ophtalmologue.

 

Quantité insuffisante.


Alors que nous clignons des yeux environs 20 fois par minute, il arrive souvent que devant l’effet hypnotique des écrans, nous ne clignions qu’une fois toutes les 3-4 minutes. Cela a pour conséquence une diminution de la production des larmes. Il faut donc se forcer à cligner des yeux régulièrement.
De plus, embarqués par notre quotidien bien rempli, il arrive que nous négligions de boire en quantité suffisante. Etre vigilent et boire régulièrement apporte une réelle différence.

 

Qualité insuffisante.


C’est le cas lorsque la couche lipidique ne joue pas bien son office et les larmes s’évaporent trop rapidement.
Un complément de larmes artificielles 1 à 2 fois par jour permet d’atténuer ce problème.

Attention, le sérum physiologique n’est pas indiqué. En effet, il est principalement constitué d’eau pure. Il donnera une sensation de confort instantané mais contribuera à aggraver la sécheresse oculaire puisqu’il aura dilué le peu de film lipidique présent dans les larmes.

 


femme mettant une goutte de larmes artificielles pour soulager la sécheresse oculaire

 

Perturbateur extérieur.

Qui dit sécheresse extérieur, dit sécheresse oculaire.

Ainsi, le chauffage en hiver ou la clim’ en été contribuent à augmenter la sécheresse.Ici la solution est simple : réduire le chauffage et la climatisation à son minimum et aérer les pièces afin de rétablir l’hygrométrie optimale.

Le vent est également mis en cause. Ainsi, les personnes étant beaucoup en extérieur devront se munir de lunettes de protection

Lorsque le maquillage ainsi que les crèmes pour le visage sont appliqués trop près des yeux, les produits migrent vers le film lacrymal et viennent le perturber. C’est pourquoi, nous vous conseillons de limiter la quantité de produits sur les paupières.

Les lentilles de contact peuvent être aussi une cause d’une sécheresse oculaire. Posées à la surface de l’œil, elles agissent à la façon d’une éponge et captent une partie du film lacrymal. Si le matériau de vos lentilles de contact n’est pas adapté, vous pourriez souffrir de sécheresse oculaire.

Discutez alors des alternatives avec votre opticien ou ophtalmologiste.

La prise de médicaments ou de substances toxiques peut également être une cause d’une sécheresse oculaire. En effet, les traitements de type antidépresseurs, antihistaminiques, traitements hormonaux, anti-arythmiques… L’utilisation de larmes artificielles sera alors la solution. La sensation des yeux secs ne signifie pas forcément sécheresse oculaire! Elle résulte parfois d’un surmenage de vos yeux.

Parlez-nous-en afin d’envisager d’autres solutions (ergonomie du poste de travail, traitement anti-lumière bleue…)

Parfois, le seul moyen de soulager la sécheresse oculaire sera la prescription de collyres antibiotiques par votre médecin.

    ___    

Une question sur reposer ses yeux fatigués ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.